Back in the building

06 octobre 2008





Une traversée du désert.


Voilà ce que l'équipe de Starcknroses a eu à affronter. Absorbés par leurs vies professionnelles voir sexuelles (on pourrait même envisager les deux pour ceux d'entre nous qui travaillent encore dans la prostitution, moi j'ai raccroché), ils ne trouvaient plus le temps d'écrire, et quand ils le trouvaient, c'était pour se confronter au syndrome de la page blanche. "Hopefully", on a eu droit au mix de Tim Sweeney sur Metz, et en matière de raviver l'inspiration, c'est un grand patron. On a assisté à un mix très chicago house / detroit techno, très Ricain en somme, et ce n'était pas pour nous déplaire, téléchargez ses mixs, ce type là est un bon.





Ce track traduit bien toute la classe du truc, ça doit être un peu comme (je peux pas vous l'affirmer) tenir Jessica Alba par la main.


Seulement, il arrive un moment ou tenir Jessica par la main ne suffit plus. Faut la niquer. On a aussi la zik qui traduit ce passage. Danse, si tu veux!




It feels so good to be back!

3 commentaires:

Robin. B a dit…

Rare sont les fois où l'entiereté des chansons publiées sur un blog me plaise...
Dmg que tu ne postes pas plus souvent.. Car rare sont les fois où tu fais mal les choses ;)

Bonne soirée !

Pierro a dit…

Quand la ville s'endort Nestor..

Felix a dit…

nestor burma est quand mm un sacré pineur